Logo de Sud éducation Loire L'école n'est pas une entreprise, l'éducation n'est pas une marchandise ! Logo Union syndicale Solidaires

Article mis en ligne le 9 avril 2019
Cet article au format imprimable : impression
Dossiers apparentés
  • Secteurs :

    • Aucun dossier dans cette catégorie

  • Fonctions :

    • Aucun dossier dans cette catégorie

  • Thèmes :

    • Aucun dossier dans cette catégorie

  • Auteurs :



Ecole de la « confiance » : et si on fonctionnait autrement ?

Stage de formation syndicale lundi 3 et mardi 4 juin

La loi Blanquer, présentée comme la loi de l’école de la confiance, est encore en débat actuellement au parlement. Dès le mois de janvier, l’intersyndicale CGT, FO, FSU et SUD éducation alertait sur les dérives et les conséquences d’une loi fabriquée à la hâte, dans une logique libérale. Le risque d’un changement de statut pour les directeurs/trices était alors à craindre.

L’Assemblée nationale a adopté le 15 février en première lecture de la « loi Blanquer » la possibilité de création d’établissements publics des savoirs fondamentaux (EPSF). Tout cela par le biais d’un amendement parlementaire accepté par le ministère, ce qui permet de passer outre toute consultation préalable.

Les mêmes organisations syndicales ont à nouveau dénoncé dans un appel du 27 mars les logiques mises en œuvre dans cette loi qui assurément, si elle était votée en l’état, aurait des conséquences graves et immédiates sur le fonctionnement de l’école publique.

L’article 6 de cette loi permettrait la création des EPSF en précisant leur « pilotage » par un-e principal-e adjoint-e, assurant les fonctions de directeur/trice des écoles y étant rattachées. Recruté-e-s à partir du même concours actuel de personnel de direction, ces nouveaux cheff-e-s devront avoir été par le passé professeur des écoles. Néanmoins, rien de précis sur les collègues qui assurent actuellement la charge de la direction, pour la simple et bonne raison qu’ils n’ont plus leur place dans les EPSF !

Toutefois, il n’est pas nécessaire d’être devin pour comprendre que le/la « suprême » directeur/trice aura besoin sur place d’un pion pour effectuer les tâches quotidiennes inhérentes à une école et qui ne pourront être déplacées au collège.

Il y a bien sûr d’autres points que cette loi soulève et qui vont aussi modifier en profondeur l’école et celles et ceux qui la font vivre, mais dans l’immédiat, SUD éducation fait le choix de mettre en débat cette question pour trouver collectivement les réponses, c’est pourquoi, ce stage s’attachera avant tout à mettre en question cette future nouvelle organisation qui impactera tout le monde.

Comment s’inscrire au stage ?

{{}}

Le stage est ouvert à tous-tes les sympathisant-e-s, syndiqué-e-s ou non.
ATTENTION : le nombre de places est limité à 40.

Chaque agent (titulaire ou non) a droit à 12 jours de stage sur temps de service.

Pour participer à notre stage :
→ Nous envoyer un mail (loire@sudeducation.org) pour annoncer votre participation et pour nous permettre de nous organiser. Très important pour nous, ne pas oublier.

→ Envoyer votre demande de stage un mois à l’avance auprès de votre supérieur hiérarchique (DASEN dans le 1er degré), par voie hiérarchique, sur papier libre en utilisant les modèles proposés à la suite... avant le 3 mai 2019.
→ En cas de difficulté, NOUS CONTACTER : 06 75 81 77 07 - loire@sudeducation.org

Modèle pour s’inscrire au stage – Personnels 1er degré
« Lieu », le…………………….
M. l’Inspecteur d’académie de la Loire
s/c de Mme. /M. l’inspecteur/inspectrice de circonscription de ……………………. (1er degré)

Mme/M ……………………. (Prénom, NOM, fonction, affectation) demande à bénéficier d’un congé pour formation syndicale les lundi 3 et mardi 4 juin 2019 en application de la loi n° 82-997 du 23 novembre 1982 et du décret n° 84-474 du 15 juin 1984, en vue de participer au stage de formation syndicale École de la « confiance » : et si on fonctionnait autrement ? qui se déroulera les lundi 3 et mardi 4 juin 2019 à Saint Etienne de 9h00 à 17h00, stage déclaré sous l’égide du CEFI-Solidaires (144 Bd de la Villette 75019 PARIS).
Veuillez croire en mon attachement au service public d’éducation nationale.
Signature :


SUD éducation Loire - Membre de l'Union syndicale Solidaires
Site sous SPIP  -  Flux RSS  -  Contact webmestre ou syndicat  -  Haut